OATES J-C: NOUS ETIONS LES MUL